Sur le RING

Entretien avec Pierre Cassen [Riposte Laïque]

SURLERING.COM - FRANCE - par Alexis Blas - le 26/06/2010 - 62 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

propos recueillis pour Ring par Alexis Blas et Mathieu Bollon



1/ Pouvez vous présenter brièvement l'histoire de votre mouvement ?

 
Pierre: Riposte Laïque est un média électronique, fondé en septembre 2007. Il compte aujourd'hui 30.000 abonnés, et sort, sur internet,  tous les mardi matin, avec un supplément week-end le vendredi midi. Il y a quinze personnes, toutes bénévoles, au sein de la rédaction.  Elles ont des parcours fort différents, la majorité vient de la gauche (trotskistes, communistes, Verts, PS), des milieux féministes, dans l'héritage de Simone de Beauvoir, et deux d'entre eux ont plutôt une culture conservatrice. Nous avons, depuis mars 2009, publié trois ouvrages, dont deux collectifs, "Les dessous du voile" et "Résistance républicaine", et le livre de Maurice Vidal, membre de la rédaction, professeur de philosophie, "La colère d'un Français". Nous défendons essentiellement les principes laïques, la République une et indivisible, l'égalité des hommes et des femmes, et une notion qui nous est chère : la pensée libre. Nous avons clivé, en 2007, avec les milieux laïques traditionnels pour deux raisons : leur sous-estimation de l'offensive islamiste, et leur sectarisme. Pour nous, la défense de la laïcité et de la République n'appartient pas à un seul camp, nous militons pour le rassemblement des laïques et des républicains des deux rives, de gauche comme de droite.
 

2/ Y-a-t-il eu une entente préalable avec le Bloc Identitaire quant au leadership de ce mouvement des apéros pinard et saucisson (lequel semble être le vôtre)?

 
Pierre: Cela ne s'est pas posé dans ces termes. Il convient d'abord de rappeler que depuis 37 numéros, notre reporter, Maxime Lépante, fournit à la France et au monde des vidéos montrant des scènes incroyables, dans le pays de la laïcité : des rues entières occupées par des milliers de musulmans, qui imposent leur prière à l'ensemble de la population, et réquisitionnent pour cela l'espace public. Nous estimons que ces manifestations religieuses sont, non seulement une atteinte à la laïcité, mais démontrent également qu’il existe dans notre pays un nombre toujours plus grand de « territoires perdus » que la République sacrifie au religieux sous la pression de la communauté musulmane. Nos lecteurs étaient dans l'attente que Riposte Laïque propose une initiative. Le 18 juin tombant un vendredi, nous y avons vu un signe du destin à côté duquel nous ne pouvions pas passer. Nous avons pensé qu'il fallait qu'il y ait le soutien le plus large possible à notre idée d'apéro géant saucisson-pinard dans le quartier de la Goutte d'Or. D'où 25 organisations aussi différentes que Riposte Laïque, Résistance Républicaine, le Bloc Identitaire, l'Union des Athées, le site Bivouac ou la Ligue du Droit des Femmes,  etc. soutenant l'appel de Sylvie François, sur facebook. Après, la question n'était pas le leadership du mouvement, elle était de sa complémentarité. Riposte Laïque a des lecteurs, mais pas de militants capables d'entourer une telle initiative. Le Bloc Identitaire a des militants, est très bien organisé, mais est marginalisé, avec une image diabolisée dans les médias. Nous avions, eux et nous, et ceux qui nous soutenaient, intérêt à unir nos forces, et à faire passer un message de Résistance, d'unité du peuple français, de refus d'islamisation de notre pays, dans l'esprit de l'appel du général de Gaulle, 70 ans auparavant.
 

3/ La charte de Riposte Laïque dit ceci: "Nous donnerons la parole à tout laïque, à tout croyant respectueux de la loi de séparation de l’église et de l’Etat de 1905, quels que soient ses choix politiques, (racistes et négationnistes exclus)." Or, les identitaires en appellent, dans leur charte à eux, à « la filiation et à l'identité charnelle » des français, drainant une sulfureuse réputation de racistes dans les médias. Ne craignez-vous pas, vous, résistants laïques, d'être taxés de collaborateurs des mouvements racistes?

 
Pierre: Nous pensons que ce genre de débat doit se régler dans la transparence. Nous n'avons pas peur d'entamer  des confrontations d'idées avec des  gens fort éloignés de nous, sans rien renier de notre discours, et de nos valeurs. Ainsi, quand je suis allé débattre, à l'invitation du cercle Aristote, au Local à la réputation sulfureuse, je savais que cela serait un angle d'attaque contre nous. Eh bien, il y avait cent personnes, dont certaines jugées infréquentables, et le débat s'est fort bien passé. Nous avons déjà eu un premier débat avec les Identitaires, quand Radu Stoenescu, de notre rédaction, à débattu  avec eux et un prêtre traditionnaliste sur Radio Courtoisie. Nous n'avons pas du tout une conception ethnique de la Nation. Christine Tasin, dans un article paru ce matin, explique pourquoi nous ne serons jamais d'extrême droite. Elle répertorie, d'autre part, nos principales divergences avec le Bloc Identitaire.
 
http://www.ripostelaique.com/Pourquoi-nous-ne-serons-jamais-d.html
 
Nous ne considérons pas, par ailleurs,  le Bloc Identitaire comme un groupe d'extrême droite, nous rejoignons l'analyse du politologue Jean-Yves Camus, qui les classe comme "droite populiste". Nous ne partageons, bien évidemment, pas du tout leur conception de l'identité française, et encore moins européenne. Pour autant, nous nous méfions des classifications hâtives de la presse, vis-à-vis de ceux qui résistent à l'offensive de l'islam. Wilders est jugé d'extrême droite : il défend les homosexuels et les juifs, est-ce un discours classique d'extrême droite ? Les électeurs suisses ont été insultés, et jugés racistes, après la votation  sur les minarets. Nous avons entendu, suite au débat sur l'identité nationale, le ministre Eric Besson qualifié de "Déat"1 par le député socialiste Jean-Christophe Cambadelis.  Nous ne laisserons jamais intimider par ceux qui confondent, volontairement ou pas, lutte contre l'islamisation de la France  et racisme. Nous pensons que les Républicains ont le devoir de défendre les hommes et les femmes de culture musulmane qui ont besoin, plus que d'autres encore, d'une laïcité de combat pour les protéger de la dictature des imams, dans certains Territoires perdus de la République.
 

4/ D'autres vous accusent de prôner une conception de la laïcité dévoyée en adhérant à la thèse du "choc des civilisations" de Samuel Huttington (et donc d'un conflit Orient/Occident). Y adhérez-vous?

 
Pierre: Je vous parlais de notre premier livre, "Les dessous du voile". Nous avons tenu à le finir par cette citation de Wafa Sultan, psychiatre américaine d'origine syrienne. "Le conflit que nous observons à travers le monde n'est pas un conflit de religions, ou un conflit de civilisations. C'est un conflit entre deux pôles, entre deux ères. C'est un conflit entre une mentalité appartenant au Moyen-Âge, et une mentalité du 21e siècle. C'est un conflit entre le progrès et la régression, entre le civilisé et le primitif, entre la barbarie et la raison. C'est un conflit entre la liberté et l'oppression, entre la démocratie et la dictature. C'est un conflit d'un côté entre les droits humains, et de l'autre, de la transgression de ces droits. C'est un conflit entre ceux qui traitent les femmes comme des animaux, et ceux qui les traitent comme des êtres humains. Ce que nous voyons aujourd'hui n'est pas un conflit entre civilisations. Les civilisations se font compétition, et ne se font pas la guerre".
Pour nous, s'il y a choc des civilisations, ce n'est pas sur une base ethnique , ni raciste. C'est le conflit entre la laïcité et le retour du religieux, entre les Lumières et l'obscurantisme, entre les lois de la République, et celles de la charia, entre le droit au blasphème et la censure politico-religieuse, entre la démocratie et le fascisme. 
 

4/ Récemment, un site internet néo-conservateur (rebelles.info) a lancé l'idée d'organiser des messes chrétiennes dans la rue, en réponse à l'interdiction de l'apéro saucisson-pinard à la Goutte d'Or. Que pensez-vous de cette initiative? Y êtes vous hostiles, au nom de la laïcité ?

 
Pierre: Certes, la provocation serait amusante. Certes, nous nous délecterions de voir toute la gauche bien pensante, absente contre l'offensive islamiste, se mobiliser, au nom de la laïcité, contre les messes chrétiennes. Mais à part cela, ce serait la pire des réponses, et le retour du religieux dans l'espace public. Pitié ! Nos ancêtres ont mis des siècles, parfois dans le sang, pour imposer la séparation du religieux et du politique, et le respect de la sphère publique, ne revenons pas en arrière ! D'autant que cela ne s'arrêterait pas aux messes chrétiennes, vous auriez toutes les autres Églises, voire des sectes, qui sauteraient sur l'occasion. La meilleure réponse, c'est une République forte, qui sanctionne comme ils le méritent les délinquants musulmans qui violent nos lois, à Paris, à Marseille, à Toulouse, à Montreuil, à Puteaux, à Clichy, tous les vendredis, comme les vidéos de Maxime Lépante le prouvent.
 

5/  Pour un musulman, il y a un paradoxe de voir des militants catholiques s'offusquer du kiss-in gay organisé devant une église lyonnaise quand d'autres catholiques (bien que laïques) se donnent rendez-vous devant la mosquée de la Goutte d'or pour y consommer du porc et de l'alcool. Le respect des cultes dans un contexte laïque est-il à deux vitesses?

 
Pierre: Je vous fais remarquer que jamais le lieu de l'apéro géant n'a été envisagé devant la mosquée de la rue Myrha,   justement pour éviter une provocation inutile.  Je n'ai pas l'impression non plus que la mouvance catholique était très présente dans l'initiative de l'apéro géant. Mais puisque vous faites ce parallèle, je pense effectivement que, pour les gauchistes et les organisations homosexuelles qui ont lancé l'opération "kiss-in gay", c'est bien  plus facile de provoquer, aujourd'hui, les catholiques que les musulmans. Je n'ai aucune sympathie particulière pour l'Église catholique, et pour son pape conservateur. Mais je remarque une absence de courage de beaucoup, qui se déchaînent contre les catholiques, en laissant tranquilles les musulmans. Par exemple, quand on connaît l'homophobie de l'islam (je rappelle qu'on pend des homosexuels dans les rues de Téhéran), pourquoi ne pas organiser des "kiss-in gay" devant les mosquées ? Trop dangereux , trop de risques ? Je suis horrifié, mais pas surpris, par les histoires de pédophilie de certains prêtres catholiques. Mais pourquoi ce déchaînement,  et pas un mot sur les mariages forcés, imposés à des fillettes, dans les pays musulmans, où les croyants respectent un prophète qui a épousé Aïcha à l'âge de 6 ans, et a consommé le mariage à l'âge de 9 ans. Faut-il rappeler l'histoire de cette fillette, Noujoud Ali, qui a obtenu le divorce à l'âge de 10 ans, au Yemen ? Désolé, cela n'existe pas en Pologne, des horreurs pareilles, malgré le poids réactionnaire qu'y exerce l'Église catholique. Je trouve le deux poids deux mesures gênant.
 

6/ Quels autres moyens d'action envisagez-vous pour lutter contre l'islamisation en dehors de ce type de happenings qui jouent essentiellement sur la provocation et l'interpellation?

 
Pierre: Ce que vous appelez la provocation n'est pas une fin en soi, notre vocation (pardon pour le mot) n'est pas de monter des coups minoritaires, en nous substituant au peuple de France. Nous menons un combat politique pour réveiller les consciences et alerter nos concitoyens sur le danger que représente l’islam pour notre pays, en tant que  projet politico-religieux  de conquête. En étant réactifs à l’actualité, en tirant des sonnettes d’alarmes, en analysant sans complaisance les problèmes auxquels notre société est confrontée face à l’islamisation de notre pays, et sans éluder aucun autre débat, nous essayons de faire avancer la raison et la liberté de conscience qui poussent à la résistance républicaine. Nous refusons de nous laisser intimider par le politiquement correct, la dictature de la bien pensance et l'hégémonie de la pensée unique. Notre message est clair, c'est celui de l'amour de la France, quand il est de bon goût de siffler notre hymne national, de s'essuyer les fesses avec notre drapeau (photo primée par la Fnac de Nice), de rire des "Nique la France" lancé par des racailles haineuses, et de voir disparaître notre pays dans une Europe des Régions. Nous sommes pour la République une et indivisible, nous refusons le communautarisme, le régionalisme,  le bilinguisme, la société multiculturelle et le modèle anglo-saxon que les élites veulent nous imposer.  Nous ne voulons pas de ce qui fait éclater la France en mille morceaux, nous voulons un pays solidaire et égalitaire. Nous sommes laïques, nous refusons le concept de laïcité positive que le président, pour le plus grand bonheur de toutes les Eglises, veut mettre en avant. Nous sommes pour l'égalité, contre la discrimination positive. Et enfin, nous sommes lucides quant à la réalité et l'ampleur de l'offensive islamiste, en France, et dans toute l'Europe, et nous n'hésitons pas à dire qu'ils sont dans un objectif de conquête, avec les accommodements raisonnables et la stratégie des petits pas. Si les vingts prochaines années sont aussi désastreuses que les vingts dernières, ce sera une catastrophe irréversible.
 

7/ Vers où se dirige politiquement Riposte laïque, quelles sont vos propositions, pour quel engagement, et à quel parti invitez-vous vos militants à apporter leur soutien?

 
Pierre: Riposte Laïque est un média, qui tient à son indépendance rédactionnelle comme à la prunelle de ses yeux. Il y a des laïques et des républicains dans tous les partis, et des communautaristes dans les  mêmes partis. La question de l'islam divise toutes les organisations, de gauche, de droite, d'extrême gauche et d'extrême droite. Aujourd'hui, nous nous sentons bien orphelins, au niveau du débouché politique. Issus de gauche, pour la plupart d'entre nous, nous constatons, avec effarement, la dérive de notre camp, quand nous voyons Olivier Besancenot présenter une candidate voilée aux dernières régionales, le maire communiste d'Eychirolles défendre le voile d'une élue de la République, Martine Aubry faire preuve d'une grande complaisance avec les islamistes,  à Lille, et dans ses discours, et les Verts, fidèles à eux-mêmes, relayer les pires discours communautaristes.  Nous sommes d'autant plus perplexes que nous avons toute une culture anti-fasciste, et n'avons jamais accepté le Front national, et ses discours antisémites,  souvent  hostiles aux immigrés. Or, nous constatons une fracture chez eux aussi, avec une Marine Le Pen qui a républicanisé et laïcisé son discours.  Avec cette gauche, nous aurions encore le voile à l'école - beaucoup de rédacteurs de Riposte Laïque se sont connus en 2003, lors de la campagne pour une loi contre les signes religieux à l'école - et la burqa serait passée sous silence. Les dirigeants de notre camp  d'origine  nous désespèrent, par leur abandon des principes laïques et républicains, qui font pourtant partie des piliers de  la culture de gauche. Nous n'avons pas davantage confiance dans l'UMP, quand le président de la République ose renvoyer dos-à-dos, à Alger, l'antisémitisme et l'islamophobie, ou que des Juppé et Raoult font preuve d'une complaisance honteuse avec les islamistes.  Nous n'entendons pas pour autant créer un nouveau parti politique, nous n'en avons pas les moyens, ni l'ambition.  Nous avons encouragé la fondation d'une association, "Résistance Républicaine", présidée par Christine Tasin, qui sera tournée vers l'action. Nous encourageons surtout au rassemblement le plus large - nous disons bien le plus large - du peuple français, autour de valeurs fédératrices. Nous encourageons tous les lecteurs de Ring inquiets de la montée de l'islamisation de la France à la rejoindre.  
 

8/ Quels sont vos vœux aujourd'hui?


Pierre: Que notre journal continue à être un outil de libre pensée, où les lecteurs s'expriment, dans le cadre d'un débat ouvert, sans tabou. Que les lignes bougent enfin.  Nous ne voyons franchement pas une grande différence entre Jacques Myard, le gaulliste, André Gerin, le communiste,  Nicolas Dupont-Aignan , et des républicains de gauche. Que des rapprochements qui n'étaient pas envisageables - comme celui du 18 juin - puissent être ponctuellement envisagés , autour de la défense de la France.  Le vrai clivage n'est plus entre droite et gauche, il est entre ceux qui veulent encore défendre la France que nous aimons, et ceux qui militent pour sa disparition. Que l'esprit de la Résistance renaisse. Que notre pays soit enfin dirigé par des gens qui veulent le servir, et fassent respecter les lois de la République.  Que nos dirigeants osent dire ce qu'ils pensent,  et  cessent de trembler devant les journalistes, et leurs lynchages médiatiques. Qu'il y ait enfin la possibilité de parler de la réalité de l'offensive islamiste, sans se faire traiter de raciste ou de facho d'extrême droite.  Que nous réfléchissions à des tenues qui sont des uniformes d'un projet politique de conquête, et le contraire de l'intégration (kamis, voiles).  Qu'il y ait enfin un débat sur  les construction des mosquées, et des écoles coraniques, où on façonne l'esprit des jeunes nés en France sur des bases incompatibles avec celles de la République. Qu'on puisse  parler , là aussi sans tabou, sur le rapport de l'immigration et de la montée de l'islam, et qu'on prenne les décisions nécessaires. Qu'on puisse à nouveau avoir une école publique de la transmission des savoirs, avec des enseignants respectés, à qui on donne les moyens de l'être. Que notre police cesse d'être démunie, quand on lui tire dessus, ou qu'on insulte ses membres.  Que la peur, légitime, qui s'empare de plus en plus de nos concitoyens, (et même de la communauté asiatique, dans le 18e arrondissement), recule, parce que la République est à nouveau la plus forte. Que l'on soit sans concession face à ceux qui ont opté pour la loi du plus fort, la loi de la jungle, et la haine de la France. Qu'on arrête avec les dénis de réalité. Que cessent  la culture de l'excuse et de la repentance. Que le sens du bien commun, du bien de tous, soit l'éthique de nos dirigeants, ce qui est loin d'être le cas : nous avons une élite qui vit bien sur la bête, pendant qu'on demande aux plus modestes de travailler plus longtemps, et de se serrer la ceinture. Que nos services publics, porteurs d'égalité de tous les citoyens, échappent à la logique  marchande  voulue par la mondialisation libérale.  Mais je suis en train de vous faire un programme politique, et je viens de vous dire que nous n'avons pas vocation à cela !  
 
Bref, qu'après trente années de gestion du pays par l'UMP et le PS, on retrouve enfin du bon sens, que Riposte Laïque soit de plus en plus connu, que de nombreux citoyens adhérent à Résistance Républicaine, et que nos livres, présents et futurs, soient de plus en plus divulgués et de plus en plus lus, également, par delà nos frontières.



Toutes les réactions (62)

1. 23/06/2010 14:16 - Gang

GangOrateur assez bon et convaincant, surtout face à des infames Birenbaum. J'ai peur que RL soit grillée après cette médiatisation aux côtés du Bloc cela dit.

2. 23/06/2010 15:57 - marie-france

marie-francenous devons nous réaproprieer les espaces de prières illégales, soit par la force,, mais cela n'est pas la meilleure solution, soit en utilisant les lois françaises, européennes, quite à interpeller l'Europe, pour que les pays d'Europe soient solidaires pour combatte la laïcité au sein de l'Europe.La force, je je répète n'est pas la meilleurs solution, mais, malheureusement, comme on dit , on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs

3. 23/06/2010 16:00 - Philéas

PhiléasIMPORTANT :
Festival culturel en Allemagne: des jeunes musulmans lapident une troupe de danseurs juifs

Nom du festival : “Célébration de la diversité culturelle”

Des jeunes arabes et turques ont provoqué un incident antisémite, samedi dernier lors d’une fête de la diversité culturelle dans le quartier Sahlkamp à Hanovre au nord de l’Allemagne.
Un troupe de danse de la Congrégation juive libérale de Hanovre qui faisait partie du spectacle a été accueilli à coups de pierres sous les cris de “Dehors les juifs”. Une trentaine d’adolescents âgés entre 12 et 16 ans, principalement libanais, palestiniens, irakiens, iraniens et d’origine turque, ont crié des injures antisémites à l’aide d’un porte-voix et lancé des pierres sur les huit danseurs. [...]

http://www.haz.de/Hannover/Aus-der-Stadt/Uebersicht/Juedische-Taenzer-beschimpft-und-mit-Steinen-beworfen

http://sheikyermami.com/2010/06/23/celebrating-diversity-muslims-stone-israeli-dance-group-in-germany/

Traduction FR : http://www.bivouac-id.com/2010/06/23/festival-culturel-en-allemagne-des-jeunes-musulmans-lapident-une-troupe-de-danseurs-juifs/

4. 23/06/2010 16:16 - arbi

arbiComme le sort de la France est lié à celui de l'algerie et du maroc, puisque ce sont eux qui créent les vrais problemes de la France,il faut donc demander leur laicisation et aider les algeriens et les marocains qui oeuvrent dans ce sens à l'interieur de ces deux dits pays.

5. 23/06/2010 19:23 - Dollar

DollarPierre Cassen est un orateur calme et convaincant. Bravo Pierre

6. 23/06/2010 20:05 - Pasiphaë

PasiphaëJe m'indigne en lisant les propos de Monsieur Cassin quand il prétend "Que notre journal continue à être un outil de libre pensée, où les lecteurs s'expriment, dans le cadre d'un débat ouvert, sans tabou." C'est malhonnête! Ils ne publient que ce qui les agrée.
De temps en temps ses rédacteurs font paraître des articles très contestataires et virulents contre la démarche de RL qui pourraient laisser penser que ce qu'il affirme est vrai, mais j'ai testé juste pour voir.
Chez RL quand on ne partage les idées du grand prêtre et gourou (qu'est ce Monsieur Staline junior) qu'on ne cautionne pas sa haine pathologique du musulman, ou que l'on ose ne pas être gentille avec sa copine, on est tout simplement éjecté de sa secte. Facile de sortir à chaque fois l'excuse de la présence de Monsieur Pascal Hilout, leur musulman de poche. C'est bien connu l'histoire du loup qui montre patte blanche pour dévorer les 7 cabris! De plus, je suis très perplexe quant à la pérennité des écrits de ce Monsieur Hilout, quand je l'entends s'exprimer cela bug dans mon cerveau, je me dis qu'il est impossible que ses "publications" soient de lui, tant il y a un décalage entre la maîtrise orale de la langue (de Molière ) et la maîtrise écrite. Si vous êtes haineux pas seulement concernant l'occupation illégale de trottoirs, mais vis à vis de l'Islam en particulier, que vous vomissez sur cette religion (que beaucoup pratiquent chez eux en toute pudeur), que vous vous asseyez sur le terme Fraternité, et que vous pratiquez comme lui le strabisme idéologique alors vous pouvez être des leurs. Monsieur Cassin laissez les français tranquilles! Ils n'ont pas besoin de vous. Cessez d'inciter à la haine ethnique et religieuse, vous êtes un danger pour la paix sociale à l'image d'Hitler.Vous êtes tout sauf un laïc.

7. 23/06/2010 22:44 - Joy

Joy@Pasiphaë, tu as le sens de la mesure toi, vraiment débile de A à Z ton commentaire.

8. 24/06/2010 00:44 - Saati

Saati"Cessez d'inciter à la haine ethnique et religieuse, vous êtes un danger pour la paix sociale à l'image d'Hitler".

Pauvre Pasiphaë ! Vous avez subi le lavage de cerveau médiatique auquel on veut soumettre le peuple, et vous voilà incapable de penser par vous-même... Vous êtes une bonne petite Française, bien formatée, en plein dans le politiquement correct, dans la bien-pensance véhiculée par les "journaleux" au mépris de la vérité et de l'objectivité -eux que toute déontologie a abandonnés, sans que cela leur pose le moindre problème de conscience !

Vous êtes aussi certainement de ceux qui voient dans les deux S de sauciSSon la marque du nazisme, puisque SOS-Racisme le dit !

Il serait temps de vous rendre compte que la paix sociale est morte depuis un bon bout de temps, que le racisme anti-blancs, anti-souchiens est à l'oeuvre (mais que fait donc SOS-Racisme ?) et que les lois républicaines et la laïcité sont menacées, à force de concessions, de passe-droits, d'accommodements dits "raisonnables" (qui ne le sont pas du tout !) accordés à la communauté musulmane.

Votre cas est désespéré, j'en ai peur... Quand on est aveugle à ce point, on ne recouvre pas la vue aisément !

Deux mots pourtant !
Vous confondez Islamophobie et racisme.
La critique d'une religion ne saurait être qualifiée de racisme : c'est faire un contresens sur le mot (ce dont ne se privent pas les "journaleux" incultes qui sévissent actuellement ) ! Si vous critiquez les catholiques ou, pour prendre une minorité, les adventistes du 7° jour ou le Mouvement Hare Krishna , vous n'êtes pas raciste, que je sache ! C'est exactement la même chose quand il s'agit de l'Islam !
C'est tout au plus un blasphème, mais normalement, de nos jours, ce n'est plus un crime ! Et c'est normalement autorisé au nom de la liberté d'expression !

L'Islamophobie, la peur de l'Islam, est légitime quand on voit à quelles horreurs pousse cette religion. Le Coran est un livre terrible, au nom duquel on justifie les meurtres, les attentats, les mariages de fillettes de 9 ans avec des hommes d'âge mûr, les crimes d'honneur, la lapidation, les amputations des voleurs, la pendaison des homosexuels etc etc....
Il viendra bientôt un jour où le rapport de force sera en faveur de l'Islam, et ce jour-là, les musulmans modérés suivront les fous d'Allah, parce qu'ils n'auront pas le choix... Vous voulez voir s'instaurer la charia dans notre pays ? C'est une France sous loi coranique que vous voulez laisser à vos enfants, petits-enfants ou arrière petits-enfants ?

9. 24/06/2010 00:52 - Pasiphaë

Pasiphaë@Joy pour te conforter dans ton analyse époustouflante j'ai oublié de dire aussi, Monsieur Cassin, vous êtes un intellectuel raté!

10. 24/06/2010 01:16 - cilette

cilette"Monsieur Cassin laissez les français tranquilles! Ils n'ont pas besoin de vous. Cessez d'inciter à la haine ethnique et religieuse, vous êtes un danger pour la paix sociale à l'image d'Hitler"

Avez-vous consulté les français pour dire ce que vous dites ? Et la haine ethnique et religieuse, je ne suis pas certaine que ce soit le but de Riposte. Toute religion a le droit de vivre en France mais ce droit s'arrête là où celui de tous commence et le droit de circuler dans les rues, sauf évênement ponctuel et autorisé, est le droit de tous.
Quant à la haine ethnique, vous remarquerez que les plus virulents des islamistes sont les français convertis. Mais encore une fois, ils peuvent être musulmans sans pour celà devoir le manifester toujours et partout en ayant des revendications qui ne sont pas de mise dans un pays comme la France.
Et Pierre Cassen ne demande pas à être un intellectuel, je pense. Il exprime ses idées qui sont confortées par un nombre grandissant de personnes.

11. 24/06/2010 01:45 - Pasiphaë

PasiphaëMonsieur Saati, ou Monsieur Cassen (car vos propos je les reconnaitrais entre 1000 tant c'est toujours le même rabachage.)vous êtes vraiment formaté avec le même vocable immuable.
Non le saucisson n'est pas nazi, non je ne confonds pas racisme et islamophobie, je sais très bien faire le distinguo entre les deux. (Ah oui vous qui êtes pour la justesse des mots on ne dit pas un pédophile mais un pédosexuel ou un pédocriminel, tout comme on dit un homosexuel et pas un homophile.)Mais vos revirements d'idées et d'allégeance m'écœurent, car vous êtes un opportuniste, doté d'un culot à faire rougir Satan . De membre de l'UFAL qui milite pour l’application de l’Initiative de Genève pour mettre fin au conflit israélo-palestinien, vous êtes devenu un défenseur acharné de la cause israélienne. Défendre les juifs sur le sol français c'est une chose mais se dire laïc et nous rejouer la damnation de Faust, en se disant a politique et dans les faits ne jamais ou si peu critiquer la religion juive qui est aussi enfermante et phallovore que l'Islam,ou le Christianisme je m'interroge lourdement. Je sais ce que vous allez me rétorquer, que les juifs ne sont pas visibles qu'ils sont pacifiques etc. Allez faire un tour à Anvers et à Gand, les belges vous tiendront le même langage inadmissible et la même peur que celui que vous tenez au sujet des musulmans. D'ailleurs à ce sujet ils déposent plainte les belges contre l'Etat d'Israël pour crime contre l'humanité. Puisque vous en avez des" c", allez donc dans la bande de Gaza, pour vous confronter à la réalité.Les juifs de Belgique ont pris possession de ces deux villes, mais moi je vais vous dire la différence, c'est que ces juifs ont de l'argent, ce avec quoi on achète tout même vos complaisances. Ces musulmans de France ne sont pas dans cette lignée, ils sont vus comme des spoliateurs des ressources françaises parce que évidemment, ils composent la majeure partie du quart monde. Ces musulmans que les colonies n'ont pas alphabétisé pour mieux les maintenir sous notre joug et qu'ensuite on a ramené tels des animaux dans notre France. Au lieu de faire peur et ne rapporter que vos angoisses, nous avons la population que nous avons que proposez-vous? Puisque certains (je le précise la minorité) ne se plient aux lois de la République, que proposez-vous, rouvrir les chambres à gaz pour ces irréductibles? Les renvoyer dans leur pays natal? Voter des lois pour les faire mettre en prison? Les lobotomiser? Vous croyez qu'interdire le voile empêchera l'Islam de faire des adeptes? Mais vous rêvez en couleur. Leur montrer votre haine ne fera qu'empirer le communautarisme, c'est en cela que vous êtes dangereux pour la paix sociale. Et n'allez pas comparer le modèle et les problèmes (pakistanais) anglo saxon avec celui des français. C'est le pire argument intellectuel que l'on puisse offrir.

12. 24/06/2010 01:47 - Pasiphaë

PasiphaëPS: Mes parents sont de confession juive au cas où la brillante idée vous viendrait de me taxer d'antisémite.

13. 24/06/2010 13:58 - Haribo

Haribo@arbi.
Mais ce ne sont pas les algériens ou marocains dans leurs pays qui posent problèmes, ce sont ceux qui vivent en France. Là-bas ils ne font pas de vagues, ici ils se lachent. Et dans ces 2 pays (encore moins la Tunisie) tu verras très peu de burqa.

14. 24/06/2010 15:32 - fjord

fjordUn type intègre et courageux. Heureux de vous voir sur Ring Mr Cassen.

15. 24/06/2010 17:35 - Pasiphaë

PasiphaëPierre Cassen intègre? Voilà ce qu'il a signé en 2006, quelle désintégration depuis!
Un certain nombre de personnalités, membres de la société civile, parmi lesquelles Elisabeth Badinter, Yvette Roudy, Caroline Fourest, Corinne Lepage, Pierre Cassen, Philippe Val, ont signé, fin avril 2006, une pétition intitulée : Contre un nouvel obscurantisme, appelant à combattre "tous les racismes (antiarabe, antimusulmans,antijuif, antifemme ou antihomosexuel) et tous les intégrismes".L'objectifs des signataires est de "dire et redire que le combat contre l'obscurantisme n'est pas un combat contre l'immigration ou contre les croyants. Mais un combat républicain et laïque devant unir tous les citoyens, quelle que soit leur origine, croyants, athées ou agnostiques".
LA PETITION
Citoyens à la fois opposés au racisme et à l'intégrisme, nous poussons un cri. Depuis le 11 septembre 2001, le débat public semble avoir perdu tous ses repères. Tandis qu'une droite populiste et raciste surfe sur la peur de l'autre et de l'islam (en amalgamant Arabes avec musulmans, musulmans avec intégristes et intégristes avec terroristes), une certaine gauche a abdiqué tout esprit critique face à l'obscurantisme et traite d'"islamophobe" toute personne ayant l'audace de dire non à l'islam politique réactionnaire. Même lorsque cette résistance se fait au nom de l'attachement à la laïcité, à l'égalité hommes-femmes, par refus de l'incitation à la haine sexiste, homophobe ou antisémite. Il faut d'urgence sortir de ce double piège. Et redire, haut et fort, que nous voulons nous battre à la fois contre le racisme et contre l'intégrisme. Tous les racismes (antiarabe comme antijuif, comme antifemme ou antihomosexuel) et tous les intégrismes (de toutes les religions).
Pour éviter que le 11 septembre ne sonne le glas de la laïcité, il faut cesser de se taire face à l'offensive de l'islam intégriste. Elle gagne partout du terrain. En Palestine et en Egypte, les Frères musulmans (matrice de l'islam politique réactionnaire) viennent de remporter des succès électoraux comme jamais. Ailleurs, ils se placent en médiateurs, voire en tuteurs des communautés musulmanes sous prétexte de lutter contre le terrorisme. Comme en Angleterre ou en France. Après avoir invité l'UOIF à s'asseoir à la table de la République et du Conseil français du culte musulman, Nicolas Sarkozy ne propose-t-il pas de modifier la loi de 1905 ? Dans le même temps, des députés UMP, comme Eric Raoult ou Jean-Marc Roubaux, ne proposent-ils pas de réactiver le délit de blasphème à la demande d'organisations musulmanes refusant le droit à l'irrévérence et à la caricature ? Si ces deux piliers, la loi de 1905 et la liberté d'expression, tombaient ou du moins s'effritaient, avec quelles armes pourrions-nous nous défendre face à cet obscurantisme qui a bien le visage de nouveau totalitarisme.

16. 24/06/2010 17:39 - Pasiphaë

PasiphaëPierre Cassen intègre? Voilà ce qu'il a signé en 2006, quelle désintégration depuis!
Un certain nombre de personnalités, membres de la société civile, parmi lesquelles Elisabeth Badinter, Yvette Roudy, Caroline Fourest, Corinne Lepage, Pierre Cassen, Philippe Val, ont signé, fin avril 2006, une pétition intitulée : Contre un nouvel obscurantisme, appelant à combattre "tous les racismes (antiarabe, antimusulmans,antijuif, antifemme ou antihomosexuel) et tous les intégrismes".L'objectif des signataires est de "dire et redire que le combat contre l'obscurantisme n'est pas un combat contre l'immigration ou contre les croyants. Mais un combat républicain et laïque devant unir tous les citoyens, quelle que soit leur origine, croyants, athées ou agnostiques".
LA PETITION
Citoyens à la fois opposés au racisme et à l'intégrisme, nous poussons un cri. Depuis le 11 septembre 2001, le débat public semble avoir perdu tous ses repères. Tandis qu'une droite populiste et raciste surfe sur la peur de l'autre et de l'islam (en amalgamant Arabes avec musulmans, musulmans avec intégristes et intégristes avec terroristes), une certaine gauche a abdiqué tout esprit critique face à l'obscurantisme et traite d'"islamophobe" toute personne ayant l'audace de dire non à l'islam politique réactionnaire. Même lorsque cette résistance se fait au nom de l'attachement à la laïcité, à l'égalité hommes-femmes, par refus de l'incitation à la haine sexiste, homophobe ou antisémite. Il faut d'urgence sortir de ce double piège. Et redire, haut et fort, que nous voulons nous battre à la fois contre le racisme et contre l'intégrisme. Tous les racismes (antiarabe comme antijuif, comme antifemme ou antihomosexuel) et tous les intégrismes (de toutes les religions).
Pour éviter que le 11 septembre ne sonne le glas de la laïcité, il faut cesser de se taire face à l'offensive de l'islam intégriste. Elle gagne partout du terrain. En Palestine et en Egypte, les Frères musulmans (matrice de l'islam politique réactionnaire) viennent de remporter des succès électoraux comme jamais. Ailleurs, ils se placent en médiateurs, voire en tuteurs des communautés musulmanes sous prétexte de lutter contre le terrorisme. Comme en Angleterre ou en France. Après avoir invité l'UOIF à s'asseoir à la table de la République et du Conseil français du culte musulman, Nicolas Sarkozy ne propose-t-il pas de modifier la loi de 1905 ? Dans le même temps, des députés UMP, comme Eric Raoult ou Jean-Marc Roubaux, ne proposent-ils pas de réactiver le délit de blasphème à la demande d'organisations musulmanes refusant le droit à l'irrévérence et à la caricature ? Si ces deux piliers, la loi de 1905 et la liberté d'expression, tombaient ou du moins s'effritaient, avec quelles armes pourrions-nous nous défendre face à cet obscurantisme qui a bien le visage de nouveau totalitarisme.

17. 24/06/2010 17:43 - Pasiphaë

PasiphaëDe même que nous refusons de laisser croire que les émeutes de novembre dernier ou les explosions de violence sont dues à l'"islamisation" de la France. Les islamistes n'en ont pas été les inspirateurs, même s'ils ont essayé d'apparaître auprès des pouvoirs publics comme des médiateurs pouvant se substituer aux autorités de la République. Sans succès. Pour l'instant... Qu'en sera-t-il lorsque le lien social et interculturel ne sera plus qu'un champ de ruines, à cause des subventions qui n'arrivent pas aux associations citoyennes, ou qui arrivent trop aux associations confessionnelles ? La colère, la rage, la recherche du profit et de l'argent facile, sont bien à l'oeuvre dans les quartiers défavorisés. Si "islamisation" il y a, elle est due certes à la propagande des intégristes mais aussi au fait d'abandonner des citoyens et des quartiers entiers à l'exclusion, à l'inégalité et à la stigmatisation. En cela, les discours plein de haine et de raccourcis de Jean-Marie Le Pen ou de Philippe de Villiers, ou encore celui de Nicolas Sarkozy (qui dit dans son livre préférer l'espérance religieuse à l'espérance sociale), ne peuvent que contribuer à grossir les rangs des islamistes. Nous refusons de leur laisser le combat pour l'égalité, les libertés et la laïcité. Les signataires de ce cri demandent donc à chaque formation qui postule aux prochains suffrages de s'engager clairement à combattre sans concession à la fois l'intégrisme que représente l'islam politique liberticide et le racisme.

18. 24/06/2010 17:52 - Pasiphaë

PasiphaëDéfinition du dictionnaire Le Robert édition 2009 du mot islamophobie : "forme particulière de racisme dirigé contre l'islam et les musulmans, qui se manifeste en France par des actes de malveillance et une discrimination ethnique contre les immigrés maghrébins".

19. 24/06/2010 19:29 - Paracelse

ParacelseLa récurrence est un des piliers de la propagande. Je dis ça pour le discours prémâché du soralien qui tenait inconditionnellement à s'exprimer avec vigueur.
Remarquez, sur le Ring, parfois vous ne valez guère mieux (je ne dis pas que vous n'avez pas raison, mais la récurrence est un de vos péchés mignons).
Sinon, l'interview est intéressante et j'adhère au discours. Il ne faut pas oublier que les premiers gênés par cette islamisation galopante sont les Magrébins laïcs, comme mon voisin de palier qui est parfois plus virulent qu'un zid et souhaiterait que la République reprenne son autorité à coup de panard dans les miches.
Lui ne fait pas la même erreur que le cheval de Troie d'au-dessus qui nous assène que la stigmatisation des Arabes émanerait seulement des natifs pur jute, mais pas des guignols, comiques troupiers d'arrière-monde, qui en sont la cause. Prendre la conséquence pour la cause, vieille rengaine chez eux, et le relativisme moral aussi, ils en dégustent jusqu'à plus soif.

20. 25/06/2010 00:03 - Greg môk

Greg môkQuoiqu'on dise aujourd'hui est interprété comme de la haine. C'est une guerre.
Il est devenu impossible d'avoir une discussion riche, tout est écrasé par la médiocrité.
Tous les moyens sont utilisés pour me faire taire et plus personne ne m'entend, tel est notre aujourd'hui.

21. 25/06/2010 04:10 - Centulle

Centulle@ Persiphaë, C'est vous l'intellectuel raté. Et c'est vous faire trop d'honneur que de perdre du temps à vous le dire.

22. 25/06/2010 05:07 - Douce France

Douce FrancePasiphaé enfanta d'un monstre (le Minotaure) et de son corps sortirent des scorpions et des serpents qui provoquèrent la mort ..... Que ce pseudo a été bien choisi ! Restez à mariner dans votre haine !

23. 25/06/2010 07:53 - Math35

Math35Courage, Mr Cassen. N'écoutez pas les réactions haineuses de vos détracteurs aveuglés par la bien-pensance et le politiquement correct, et sourds aux maux de ce pays déjà trop asservi à l'idéologie de la secte islamiste. Vous représentez la voix de nombreux Français qui ne peuvent s'exprimer sans être aussitôt assimilés à des fascistes... En leur nom, persévérez dans ce combat et dénoncez l'islamisation de la France. Continuez à dire la vérité, et tant pis pour ceux qu'elle dérange....

24. 25/06/2010 11:08 - Jolio

JolioMr Cassen, la grande majorité des Français sont avec vous et se reconnaissent entièrement dans vos paroles et vous admirent ! D'ailleurs, vous devez le constater chaque jour davantage. La personne qui signe Pasiphaë et qui s'excite dans des tartines que personne n'a la patience de lire jusqu'au bout, à mon avis, sont ultra-minoritaires en France et ne peuvent s'exprimer qu'à la faveur de la confiscation de la parole publique par une classe politique pourrie et vendue. La roue de l'histoire est en train de l'envoyer à la "poubelle".

25. 25/06/2010 11:31 - Aristote

AristoteOn est derrière vous Monsieur Cassen..!!

26. 25/06/2010 12:05 - nono

nonoBravo à Pierre Cassen pour son combat contre le communautarisme musulman, la sincérité de ses propos, son attachement sans faille à la laïcité, à nos valeurs Républicaines
La religion doit se pratiquer dans la sphère privée pas sur la place publique. Point !

27. 25/06/2010 15:09 - colinette

colinetteMoi je dis bravo bravissimo à Pierre Cassen, égal à lui même ,il ne s'en laisse pas conter! Comme la majorité des Français je suis scandalisée par l'attitude des médias et des hommes politiques, face à la montée de l'islamisme, es ce que la poudre aux yeux est tellement épaisse que ces gens ne voient rien venir, c'est déplorable, en plus des députés Européens qui contre toute attente votent des lois qui vont à l'encontre des voeux des peuples de l'Europe, pour nous empêcher d'appliquer nos lois et ainsi favoriser l'islamisme.

28. 25/06/2010 17:47 - Pasiphaë

PasiphaëAmusant Cassen l'homme aux 120000 pseudo et sa copine Christine qui surveillent le web et se lancent des fleurs. Non les français ne sont pas derrière vous c'est pour cela que vous avez tenté un bon coup médiatique, parce que les politicards et les hommes ceux à qui vous reprochez leurs diplômes par complexe vous nient. Je ne me prétends pas intellectuelle, ni tente de me racheter un parcours politique raté, je suis une femme lambda. Et réduire le mythe de Pasiphaë, à la haine c'est dire combien vous êtes à la pointe du savoir.

29. 25/06/2010 18:44 - Jean Ducluzeau

Jean DucluzeauLes arguments de Pierre Cassen sonnent juste car ils découlent de faits incontestables, et c'est pour cela qu'il est convaincant. Il n'esquive aucune question et répond sereinement. Quel contraste avec certain commentaire qui suinte la haine faute d'argument sinon quelques idées reçues d'une idéologie qui porte en elle sa propre mort. Bravo Pierre !

30. 25/06/2010 20:56 - j.a.john

j.a.johnJe tombe par hasard sur ce blog et je parcours brièvement les commentaires, quand je tombe sur le commentaire de Pasiphaë du 11. 24/06/2010 01:45 -. N'importe qui peut dire n'importe quoi sur les blogs. Ils servent à cela, malheureusement. Mais il y a des limites qui sont dépassées par Pasiphaë quand elle assène des contre-vérité énormes sur les juifs en Belgique. Etant belge je peux vous assurer que personne dans le pays, pas plus à Gand et à Anvers, n'a la moindre peur des juifs que l'on retrouve, comme en France, parmi les élites de la médecine, du droit, des universités, etc. Mais il ne fait pas bon pour eux de se montrer avec une kippa dans les lieux publics car ils sont de plus en plus exposés à l'agressivité des allochtones musulmans originaires du Maroc ou de Turquie qui se multiplient eux avec un taux de natalité de plus de deux fois supérieur aux femmes juives et belges autochtones. Comme dans la "réalité" de Gaza évoquée par Pasiphaë où le taux de reproduction atteint la moyenne de cinq enfants par femme tandis que le taux de mortalité est de 72 ans. La communauté juive d'Anvers qui excellait dans le travail et commerce du diamant se réduit chaque année. Il y a dix ans ils détenaient plus de 60 pour cent de ce commerce. Ils en sont aujourd'hui à 7,2 pour cent. Sur ce blog, Pasiphaë n'accouche pas du Minotor mais de gros mensonges.

31. 25/06/2010 21:11 - Pasiphaë

PasiphaëSacré Jean!Français de France vous n'êtes pas représentatif des français, auto décrété spécialiste en merde en tout genre. Continuez ainsi cela vous donne un côté existentialiste que je ne peux vous ôter.C'est vrai que Cassen à côté de vous c'est du pipi de chat!

32. 25/06/2010 21:19 - Josi louis

Josi louishttp://www.youtube.com/watch?v=rbMwf0li50g

33. 25/06/2010 21:43 - Pasiphaë

Pasiphaë@j.a.john, Oui ils partent d'ailleurs à NY car ils sont devenus moins compétitifs dans le commerce du diamant. Il y a mais bel et bien un antisémitisme et j'en suis désolée, affligée mais nous ne fréquentons pas les mêmes belges. Je ne dis pas n'importe quoi.

34. 25/06/2010 22:08 - Pasiphaë

PasiphaëEt que dites vous de ce parti pris contre Israël? Super n'est-ce pas? Ca aussi c'est un mensonge peut-être?
Une plainte va être déposée ce mercredi à Bruxelles contre des dirigeants israéliens. Elle vise, entre autres, l'ancien Premier ministre Ehud Olmert, l'ancienne ministre des Affaires étrangères Tsipi Livni et l'actuel ministre de la Défense Ehud Barak.
Les plaignants invoquent des crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis à Gaza lors de l'opération Plomb durci.
Les avocats Georges-Henri Beauthier et Alexis Deswaef comptent déposer la plainte ce mercredi matin devant le procureur fédéral. La loi belge de compétence universelle pourrait s'appliquer car l'un des plaignants a la nationalité belge.

35. 25/06/2010 22:54 - cilette

ciletteLe ton monte... ce qui prouve que Pasiphaë perd des points.
Oui, Pierre Cassen, même s'il a différents pseudo, est de plus en plus écouté, lu etc. Il dit tout haut ce que beaucoup pensent mais n'osent pas encore dire. Non pas qu'on ne veut plus de musulmans, ce serait une grossière erreur de croire qu'on s'en prend aux musulmans, mais on ne veut plus d'intégristes qui veulent appliquer aux autres ce qu'ils s'appliquent parfois à eux-même.
Nous ne voulons plus de voile, de burqua, de prière dans les rues, de repas hallal, d'abattage rituel, de piscine pour les femmes musulmanes, de refus d'un médecin homme pour soigner une femme, de mariages forcés, d'excisions, de polygamie ; nous voulons que la loi s'applique partout pour tous.
C 'est le combat de Riposte que Cassen défend avec beaucoup de conviction.

36. 26/06/2010 10:29 - Pasiphaë

Pasiphaë@cilette ou Tasin ou Meryem ses topines en somme!
Le ton monte... ce qui prouve que Pasiphaë perd des points. Ce Blog s'appelle RING si je ne m'abuse, pas "vient apprendre le tricot"! Je vous conseille les écrits du grand Amos Oz notamment "Comment guérir un fanatique" ou "Soudain dans la forêt profonde".
D'ailleurs en passant RING est un très bon blog un des meilleurs sur la toile à mon avis.Car non seulement l'auteur est beau à faire tomber une statue mais en plus ses articles sont rédigés de manière originale et goûteuse!

37. 26/06/2010 10:45 - mineryna

mineryna@Pasiphaë, oui, sauf que c'est plus un e-magazine qu'un blog. Alexis Blas doit être ému par vos remarques sur son physique, "beau à faire tomber une statue" faut pas exagérer quand même, moi c'est pas mon style. Mon style, c'est plutôt Pierre Cassen.

38. 26/06/2010 11:13 - bigtom

bigtomBravo M. Cassen ! Quelqu'un qui a le courage de dire tout haut ce que la majorité des gens pensent, sauf les frustrés qui n'ont pas encore résolus leur problème de culpabilité et qui sont entraînés par des médias islamo-bobo- tout le monde il est bo- mais qui sont, il faut le dire, de moins en moins nombreux... Tant va la cruche à l'eau... A bon entendeur !

39. 26/06/2010 12:45 - Pasiphaë

Pasiphaë"L'ignorance voilà le plus grand danger!" de ARON Raymond de son prénom que j'adule. C'est vrai je suis frustrée qu'il ne soit plus, et inquiète parce que l'on régresse. "Nous avons, à la vérité, renversé toutes les tyrannies, sauf une, la plus dure: la tyrannie des préjugés. Il y a des idées ou des semblants d'idées, des mots, des sons qui nous fascinent et d'autres qui nous épouvantent. Nous nous sommes forgé, nous nous sommes laissé forger toutes sortes d'idoles" de Charles BENOIST, Sophismes politiques (1893).

40. 26/06/2010 14:18 - TitOeuf

TitOeufToute religion est avant tout une idéologie.
Donc Pierre Cassen et son groupe ont raison de critiquer à loisir et à entière discrétion l'idéologie qui leur paraît être la plus contraire à leur conception de la vie en société Française.
Mais entre la critique, même virulente, pourquoi pas finalement, et le souhait de confrontation directe sur le terrain, il y a un fossé considérable.
La question est : Pierre Cassen et ses supporters ont-ils vraiment les moyens de leurs ambitions dans leur souhait de confrontation directe ?
Je n'en suis pas certain.
Question de testostérone pure, et je crois que les pouvoirs publics font très bien leur travail en protégeant finalement par interdiction, Pierre Cassen et ses supporters de la position de martyrs qu'ils voulaient peut-être endosser avec leur projet de "saucisson et pinard".

41. 26/06/2010 15:47 - Pasiphaë

Pasiphaë@ TitOeuf, j'apprécie votre clairvoyance.Monsieur Cassen à travers ses discours, ces procès d’intention et ces prédictions catastrophistes qui saturent le débat public ne nous aident pas à penser. Ils interdisent en réalité l’analyse en réduisant le débat « au choix, vite réglé, entre la République, en fait présentée de manière mythique et incantatoire, et des formules communautaires référées aux repoussoirs les plus commodes » . Ils détournent de l’observation attentive des sociétés modernes qui sont, que cela plaise ou non, en partie multiculturelles donc interconfessionnelles. Ils masquent les réalités de l’intégration normative de la grande majorité des populations d’origine étrangère : ces jeunes Français(es) dont la langue principale est le Français, qui n’ont pas de pratique religieuse en dehors des principales fêtes et des tabous alimentaires, qui pratiquent souvent la mixité « ethnique » dans les couples, qui aspirent à la réussite par l’école,( si cela existe) qui sont inscrits sur les listes électorales, etc. Monsieur Cassen et sa secte nous mettent devant les yeux des prières musulmanes pour nous faire croire que la France va mal parce qu'il y a un islamisme montant.
Ils masquent la réalité du processus générationnel d’intégration qui ne fonctionne pas de façon fondamentalement différente pour les immigrations africaines par rapport aux immigrations antérieures (Éric Taïeb, Immigrés : l’effet générations). Ils masquent surtout les problèmes économiques et sociaux (en un mot la ghettoïsation) qui bloquent actuellement ce processus et qui sous-tendent les besoins de valorisation identitaire et les affirmations culturelles d’une petite minorité. Ils masquent le vide intellectuel et moral de plus en plus sidéral qui caractérise la vie politique française . N’aidant pas à penser, ces discours n’aident pas non plus à agir, sinon d’une façon disproportionnée, voire totalement inadaptée, qui ne peut (au mieux) que fixer les crises au lieu d’aider à les résoudre .
C'est ce que fait Riposte Laïque.Sur ce sujet, il y a donc urgence à résister à la tendance régressive qui s’empare du débat public. La peur de l’avenir caractérisant une partie des générations avancées qui gouvernent à tout point de vue la société actuelle n’aidera pas les générations futures à élaborer les principes du vivre-ensemble dans lesquels elles doivent forger leur destin.

42. 26/06/2010 16:32 - Peretz

PeretzPourquoi tant de haine ? Parce que tant d’amour. Entre amour et haine, le passage de l’un à l’autre est classique. Amour et fraternité pourtant est la seule façon de vivre en paix en commun mais que les religions ont toujours su diriger vers un pouvoir de domination sécularisée. L’Histoire de France est émaillée de luttes pour au contraire émanciper l’homme et surtout la femme, notamment depuis 1789, et ensuite en 1905 au nom de la Liberté pour tous y compris de conscience, mais à condition que la religion ne s’impose pas : la laïcité n’a fait qu’entériner cette séparation de l’église et de l’Etat. Façon de vivre en commun entrée dans les moeurs que viennent déranger maintenant d’autres coutumes venues d’autres cieux dont le caractère émancipateur, le moins qu’on puisse dire est qu’il laisse à désirer. Chacun à sa place : espace public à côté de l’espace privé et les bœufs seront bien gardés, c’est le sens de la laïcité. R. L n’a pas d’autres buts que de maintenir cette dichotomie chèrement acquise, malgré les invectives.

L’Islamophobie n’a qu’un sens n’en déplaise au dictionnaire Robert : phobie (en grec) veut dire peur donc peur de l’Islam). Curieusement le dictionnaire n’avait pas encore inscrit ce mot en 1978. Assimiler en 2009 ( ?) ce sens étymologique de peur à la haine est étonnant de la part de ce dictionnaire pourtant très littéraire ! Peur donc de l’islamisation rampante dictée seulement, comme le dit Pierre Cassen, par l’amour de la République (une et indivisible). Quant aux invectives de la part des communautaristes acceptant à l’opposé, la division, elles prouvent simplement que ces derniers ne sont pas conscients de la force d’asservissement des clergés.

Est-ce que la passion de Pierre Cassen justifie sa compromission avec des groupes d’extrême droite ? Tout dépend de la légitimité de son combat. L’un agit par amour (de la France) les autres par haine (de l’étranger). La rencontre de R.L. et de la droite extrême est une coïncidence, parce que la cible est la même. C’est un combat d’avant-garde, ce que les défaitistes ou inconscients, baissant les bras, négligent par manque de courage. Cas de conscience secondaire que n’a pas embarrassé ceux qui dans la Résistance, se sont engagés dans les Francs-tireurs et partisans (FTP), tendance communiste, quand ils côtoyaient les Forces françaises libres (FFI) dont faisaient partie d’autres patriotes anticommunistes, souvent de droite. La lutte contre l’envahisseur a vu ainsi la droite et la gauche se rejoindre dans un même combat : seul l’objectif comptait. Quand a été proclamée « La patrie en danger », a-t-on demandé à ceux qui s’enrôlaient s’ils étaient montagnards ou girondins ?

43. 26/06/2010 17:10 - jeannot

jeannotON ne parle jamais des trains qui arrivent à l'heure, toujours de ceux qui arrivent en retard.
Donc oui M. Cassen ne parle pas des descendants d'immigrés qui s'intègrent, qui se marient avec des français etc... Mais en fait en négatif c'est bien d'eux qu'ils invoquent en reprochant justement à la "racaille" et aux fondamentalistes et communautaristes musulmans de ne pas en être. C'est bien de ceux là dont on ne parle jamais qu'il défend de l'emprise islamiste en dénonçant l'avancement et les tentatives d'emprise de la part des islamistes sur les population musulmanes supposées ou réelles. C'est bien ceux là que Cassen défend en dénonçant par son journal le fait que le jeunes maghrébins se voient assignés au ramadan et à la nourriture hallal même quand ils le demande pas.
Parce que vos cries de mouettes devant riposte laïque c'est bien joli, mais pendant ce temps des gens réels , des juens notament subissent les pressions et dominations d'une clique religieuse. Et votre attitude contre les critiques de l'islamisme ne les sert pas du tout, au contraire, elle ne fait que laisser les choses aller.

Effectivment d'un point de vu général, il y a beaucoup de descendant d'immigrés qui s'intègrent, beaucoup que dans tous les pays dits multiculturels, mais la différence avec els vagues rpécédentes c'est al formation d'un noyau hostile au pays d'acceuil, que ce soit au travers de la religion ou des ghettos sociaux qui deviennent des ghettos ethniques.
Mais le fait qu'il y ait peut être moins de 1% de racaille dans les cités ghettos n'enlève rien aux problèmes de ces cités causées par ce 1%, est ce pour ça qu'il ne faut pas dénoncer les phénomènes qu'ils créent et dont souffrent les 99% restants?
C'est le même problème pour l'islam.

Dans tous les cas les premières victimes ne sont pas les blancs bourgeois, mais des gens modestes d'origine subméditerrannéenne avant tout. Donc critiquer les critiques de Cassen contre les islamistes ne sert pas ceux que vous prétendez défendre, mais au contraire les maintien sous pression.

Ne rien dire sur les pressions islamistes c'est considérer que les dominations et pressions sont acceptables venant d'une certaines population mais pas des autres, ce qui n'est pas une démarche trés honnête et plutôt hypocrite.

44. 26/06/2010 18:00 - Pasiphaë

Pasiphaë@Jeannot
Tout ceci est réel. Nul ne peut le contester. Ce qui peut l’être par contre, c’est l’explication en vogue de ces phénomènes, qui consiste à dire que la cause de tous ces faits est la même, c’est une religion : l’Islam. L’équation fondamentale est celle-ci : « Islam = non intégration + violence + antisémitisme + oppression de la femme ».
Mais au lieu de défendre les idées de Pierrot,comment répondez-vous sur le fond à ce nouveau prêt-à-penser qu’est l’explication par une religion de problèmes socio-politiques locaux, nationaux et internationaux aussi divers?

45. 26/06/2010 18:21 - Pasiphaë

Pasiphaë@Monsieur Peretz écrivez aux éditions Robert pour rectifier la définition validée par les académiciens c'est le seul conseil que je puis vous donner. Monsieur Cassen n'a pas un label d'appellation contrôlée du mot République. Le défi pour la République réside dans sa capacité à intégrer des “différents” sans attenter à son modèle de séparation des églises et de l’état : la laïcité. Il faut peut-être se demander non plus “qui intégrer et comment ?” mais plutôt :
“intégrer dans quoi"? C'est essentiel pour l’évolution et le devenir de notre société qui accueille et qui prétend intégrer.

46. 27/06/2010 12:40 - Bwiti

BwitiQu'est-ce-qu'il écrit comme conneries le "jeannot"....

47. 28/06/2010 06:36 - Clark Gabeul en passant

Clark Gabeul en passantCassen :
"Nous sommes pour la République une et indivisible, nous refusons le communautarisme, le régionalisme, le bilinguisme, la société multiculturelle et le modèle anglo-saxon que les élites veulent nous imposer."

D’accord mais pour le bilinguisme… duquel parle-t-il ? Français Breton c’est celui du régionalisme donc non. Français anglais on suppose. Et encore un anglais d’extraction bassement commerciale. Ou celui des petits pays nordiques ? Mais pourquoi pas le trilinguisme, le quadri, quid de l’esperanto ? Pas foutu d’avoir une Europe une et indivisible ! Républicain ou démocrates ? Telle est la question. Or pas de réponse because pas de question.

Saati :
"Vous confondez Islamophobie et racisme.
La critique d'une religion ne saurait être qualifiée de racisme : c'est faire un contresens sur le mot
L'Islamophobie, la peur de l'Islam, est légitime"

Ah comme contresens et dans le genre cas désespéré… pour donner des leçon de vocabulaire faut déjà ouvrir un dico, une phobie autrement dit une obsession irrationnelle n’a par définition rien de légitime, et d’une, ensuite le terme islamophobie est une invention récente tendant à la suppression d’une aversion légitime ou pas de l’islam ; c’est bien un terme de la pensée victimaire dites unique ou politiquement correct, le terme d’une propagande islamiste surfant sur l’idéologie victimaire présente.

Quant au couplet sur le Quoran… nul ! Car pouvant s’appliquer à l’Ancien comme au Nouveau et à celui qui suivit. De la loi du talion en passant par les autodafés jusqu’aux Jacqueries.

Pasiphae :
"mais moi je vais vous dire la différence, c'est que ces juifs ont de l'argent, ce avec quoi on achète tout même vos complaisances.
(Non) alphabétisés pour mieux les maintenir sous notre joug et qu'ensuite on a ramené tels des animaux dans notre France"

Les juifs et l’argent, vieille rengaine… de tous bords.
Les pieds noirs n’étaient pas des harkis, merci Mme Ben Bella Le Pen !
La "paix" sociale c’était Vichy. La libération est venue de la violence. C’est l’histoire. Ne la refaites pas.
Et des juifs antisémites il y en eu sous la république de Weimar, il y en a en Israël tout comme en France.

Peretz :
"La lutte contre l’envahisseur a vu ainsi la droite et la gauche se rejoindre dans un même combat : seul l’objectif comptait."

Sauf qu’à la fin… ça se tirait dans les pattes, l’épisode le pire ou le plus médiatisé : l’affaire Manouchian. Pour mémoire.

Enfin pour suivre Phileas : en Espagne un maire a remplacé le jour de la shoah par le jour de la Nakba (papier dont je trouve plus le lien, d’une journaliste espagnole, quand son nom me reviendra… je ferai suivre comme on dit)

48. 28/06/2010 08:22 - Pasiphaë

PasiphaëA Clark gable," Les juifs et l’argent, vieille rengaine… de tous bords."
C'est vrai vous avez raison depuis peu,les juifs d'Anvers et de Gand vont à la soupe populaire, ils ne parviennent plus à vendre leurs diamants, on se demande bien pourquoi. Je ne parlais pas de tous mais d'une catégorie ciblée bref peu importe, en somme ce fantasme du juif riche persiste même chez moi, je vais donc grâce à vous supprimer cette case.
"Les pieds noirs n’étaient pas des harkis, merci Mme Ben Bella Le Pen !"
Là j'ai du raté pas un épisode, mais 12, je n'ai rien compris à votre remarque, de quoi parlez-vous? Je n'ai jamais évoqué les pieds-noirs. Madame Ben bella se serait mariée avec Le pen, je n'ai entendu ou lu ce scoop nulle part. Je suis blonde donc pardonnez-moi, les blondes ça ne comprends pas toujours.
"La "paix" sociale c’était Vichy. La libération est venue de la violence. C’est l’histoire. Ne la refaites pas". Vous avez un humour hors norme je ne m'en remets pas.
"Et des juifs antisémites il y en eu sous la république de Weimar, il y en a en Israël tout comme en France". On a le droit à cette expression dans la langue française? J'ai ouvert Robert à part un grand blllllllllllllllfffffffff , ma recherche a été infructueuse. Bon je vais essayer d'aller voir s'il y a des musulmans islamophobes, ça va rassurer Cassen peut-être qu'il guérira de sa maladie.

49. 28/06/2010 16:02 - Pasiphaë

PasiphaëEt Monsieur Fillon qui inaugure une mosquée cela va faire mourir Pierrot, ce genre de complaisance!Ils sont forts ces musulmans convertir notre premier ministre à l'Islam.

50. 29/06/2010 00:32 - Alice Altress

Alice AltressJe suis ravi d'assister à la chute de ce pays, j'ai même envie que ça s'aggrave bien vite pour que tous ces journalistes qui nous ont expliqué que tout allait bien en viennent à l'insomnie.

51. 29/06/2010 01:41 - Clark Gabeul d'abord pas Gable

Clark Gabeul d'abord pas GableNon pas depuis peu seulement, c'est pour ça, vieille, la rengaine. Le diamantaire je m'en contrefiche à dire vrai, qu'il soit juif ou pas. Le cordonnier par contre là ça m'ennuie parce que j'avais plus à faire avec celui-ci qu'avec celui-là. Mais bon, diamonds are a girl best friend, n'est-ce pas? Ce doit être pour ça que vous... Allez, c'était juste une taquinerie.

Qui a-t-on "ramené tels des animaux dans notre France?" (Et "non alphabétisé" ?) Les pieds-noirs?, chassés par Ben Bella, les harkis ?, chassés aussi... mais distinction possible... (pieds noirs ramenés, rapatriés ou "renvoyés chez eux" et harkis débarqués, expatriés, dans le "même" voyage alors qu'entre Le Pen et Ben Bella, la distinction... même discours, égale volonté.
Vous n'avez pas nommer les pieds-noirs mais l'on pouvait supposer que vous les évoquiez... donc demande aussi de mon côté d'un éclaircissement de votre panier. Sans précision l'amalgame est possible, sans précision vous ne disiez rien. Je ne suis pas moi non plus dans votre tête alors les épisodes manqués peuvent être renvoyés à votre résumé comme à mon raccourcis. Vous aviez commencé, j'embrayais.
Des musulmans "islamophobes"? Je ne sais mais des arabes anti musulmans oui. Quant aux exemples de juifs antisémites... rien de nouveau. Je n'étais encore qu'un jeune couillon assez ignorant lorsqu'une Israélienne fut la première à me le préciser... comment dirais-je... en situation; puis les livres, l'histoire, les documents sur certaines personnalités ravissant les dieudo & cie.
Quant à mon humour, il s'use à lire tant de sottises... donc à lire raccourcis de part et d'autre, deux coeurs, trois piques... - Pas mieux! Je l'avoue. Autant en emporte le vent.

52. 29/06/2010 12:17 - Pasiphaë

Pasiphaë@Clark Gabeul d'abord pas Gable
M'enfin comme dirait Gaston , je parlais de ces français de confession musulmane issus de l'immigration, ceux qui s'appellent Mohamed, Toufik, Fatima. Vous n'allez pas me dire que la France éclairait ses indigènes.
On peut être d'une culture et confession et être critique vis à vis d'elle, sans être phobique ou rejet ante ou haineuse, c'est valable pour tous. On peut être juif,aimer les juifs et être contre la politique d'Israël, parce que ce conflit nous barbe et fait souffrir tous ceux qui se sentent directement impliqués ou non. Cela ne fait pas de nous des antisémites.
J'aime aller aux USA, les américains sont des gens que j'apprécie du moins ceux que je fréquente cela va de soi et détester la politique américaine. Cela s'appelle vulgairement, savoir faire la part des choses.
Je crois qu'il faut du temps au temps...

53. 02/07/2010 01:07 - Clark Gabeul

Clark Gabeul@ Pas si phaë (on va dire fée, donc pas plus sorcière, je ne tiendrai de fait pas la torche du bûché)
Non, je n'oserai dire le contraire en chaque circonstance; en tout cas elle les parquait, les a parqués. Sommes, serons, d'accords.
Pour ma part je n'aime ni ne déteste pas plus les juifs que les arabes (j'ai d'ailleurs convolé avec les deux cultures s'il m'est permis de le dire ainsi), disons donc à part égale des autres, en gros c'est selon, selon le caractère et le "character".

Détester la politique de l'un ou de l'autre... hum, cela ne mène nulle part, la détestation. La politique ça a un petit côté dégoûtant, écoeurant si vous préférez, lorsqu'on veut y réfléchir c'est vous faire miroiter des mains sales l'inverse qui serait illusoire.

En l'espèce il ne s'agit pas tant de faire la part des choses que de mettre les pieds dans le caca.
C'est peut-être ce qui est fait ici avec l'ancien trotskard, du moins c'est ce que vous nous dites. Je vous rejoindrai peut-être après la bataille, tant il est vrai que j'ai peu de considération pour les Trosko-marxo-machin-chose et leurs auteurs socio-nihilistes, négationnistes de la transcendance, de toutes, réducteurs de têtes ou de cervelles, aliénistes patentés tels que furent les bolchéviques, aliénés comiques tels les mencheviks.

Mais en attendant? Je ne sais plus qui, ici, sur ce fil, l'a écrit, en bref: les ennemis de mes ennemis...
C'est d'ailleurs la question posée: le rapprochement avec un autre extrême. Possible ou pas. Opportun ou non.
Curieuse répétition.

Rachik ou Dalil, Rachida ou Dalila, vous savez aujourd'hui... Kevin Touil côtoyant Hassan Durand... disons, à l'époque, Kerchouche, Dati, Bensoussan et Lagache. Que l'on soit né à Tunis comme Lellouche ou Moati ou à Rabat comme Villepin... qu'est-ce qui fait la différence? Le fric. Qu'on en soit ou pas, le truc c'est tjrs "to have or to have not", remplaçant le "to be or not". C'est chic! Bref, pour ma part tjrs, même un Hemingway n'arrive pas à la cheville d'un Shakespeare.

Du temps? Dites-vous, oui, mais ça manque toujours.

54. 02/07/2010 20:15 - Pasiphaë

PasiphaëBonsoir Clark, bien vu!Mais ce que je n'aime pas chez Cassen avant tout c'est sa manière de se servir de son pseudo empan pour les juifs pour faire passer un message empli de culculnisme. L'art d'applaudir son cul en somme. Faisant cela il brouille les donnes et dessert notre cause.
J'ai pensé un temps lui faire prescrire une cure chez une bitothérapeute mais apparemment c'est un métier à créer pour ces férus de dé testage.
Mon père dit souvent vivre c'est savoir accepter l'imparfait mais cela n'empêche qu'il faut le combattre.

55. 03/07/2010 04:50 - Clark Gabeul

Clark GabeulBonsoir Fée d'Unaway (bref nous ne sommes pas si éloignés),
votre père et vous, avez parfaitement raison, mais ce n'est que mon naturel qui me fait pencher du côté de votre romantisme, car c'en est un ce me semble, il nous faudrait apprendre à être parfois plus cyniques, au risque d'y perdre quelques joyeuses plumes, au gain d'une étanchéité certaine, chose utile en ces eaux limoneuses que verse notre contemporain.
Un fouet à onze mille verges pour faire circuler le sang des Culculine et Vibescu*, histoire qu'il irrigue aussi leurs cerveaux? Pourquoi pas. (*Détesting pour cible tout autant donc.)

56. 03/07/2010 10:23 - Pasiphaë

Pasiphaë@Clark très dommage car pas gable , at mots'et hèn bèi- ènay, je vais aller tenter de faire soigner mon romantisme, cela peut en effet me coûter. ADOCHEM xufcha neïma.

57. 04/07/2010 06:59 - Clark Gabeul du Bounty

Clark Gabeul du BountyMiâ miaooooouuuu Rrr-rrr-rrr-rrr-rrr
Chère Fay, Norma Jeane, Vivien, Scarlett, Chimène ou Lise,
at yafâ… lorsque tu me parles de la sorte.*
N’en faites rien surtout ! La vie s’en charge déjà bien assez.
Je te remercie. Idem. Et qu’elles te soient agréables aussi, je ne doute pas qu’Il y pourvoie.

*Signé Clark pas plus Kent que Gable mais complètement Rhett dingue en mode poisson nommé Wanda si vous voyez ce que je veux dire, frétillant désaxé en somme, mi l’air d’Arthur, mi l’air d’Henry ma Brenda, chère Venus, et pas Gérard du tout.

58. 21/08/2010 16:54 - Duchnock

DuchnockHeureusement qu'ils sont là, ceux de Riposte Laïque et d'autres pour ouvrir les yeux des dhimmis candides et idiots utiles qui continuent, les grands yeux fermés, à ne pas voir le complot islamo-fasciste qui guêtte les Démocratie molles et pleutres du Phare du Monde qu'est, le soi-disant vieux, Continent Européen. L'islam est une politico-religion qui constitue une menace sérieuse pour les Démocraties, à ce titre elle doit être combattue avec toute la vigueur qui s'impose à toute dictature, fût-elle habillée d'une pseudo-religion angélique de paix d'amour et de tolérance. Paix amour et tolérance on sait ce qu'il en advient dans les pays concernés par le prix à payer pour celles et ceux qui n'en acceptent pas la soumission à celle-ci. Nous Français et Européens nous n'entendons pas nous soummettre à cette idéologie politique venue d'ailleurs.

59. 27/09/2010 10:35 - Nicolas

NicolasParagraphe 6 de l'interview: "Notre message est clair, c'est celui de l'amour de la France, quand il est de bon goût..."
(Je ne m'étendrai pas sur la suite de la phrase, qui relève certainement d'une coquille)

Dommage dans ce cas de participer à un rassemblement intitulé "Saucisson-PINARD". Et de voir que face à la montée de l'obscurantisme, ce qui reste d'une civilisation n'ait plus qu'une culture vinassière à lui opposer, au point de ne plus déceler la vulgarité quand elle pointe son nez.

Ne nous étonnons pas après ça que tout ceci soit voué à disparaître.

60. 05/11/2010 13:03 - heidi

heidi@pasiphae
heu .... loin de moi l' idée de vouloir rentrer dans la ronde, j' avoue qu' en lisant vos commentaires je perçois plutôt ça comme une perte de temps ... mais enfin, vous êtes libre, je me demandais juste quel âge vous aviez ? L' hystérie et le brassage d' aire qui caractérise chaqu' un de vos commentaires est assez caractéristique des ados de 17 ans.

61. 12/11/2010 01:19 - Sarah

SarahMr Cassen, Je trouve votre combat juste et non raciste, contrairement à ce que certains "encore" aveugles, désirent faire croire. Mais que leur faut-il donc ? En dehors de la France et d'Israël, parlons du reste du monde. Lé cécité pour eux est de mise ?

@Pasiphae, les critiques envers Mr Cassen que vous traitez de haineux, sont fort risibles, lorsque l'on vous lit ! Avez-vous conscience que ce sentiment émane de vous, par chacun de vos mots ? Si quelqu'un ici tient un discours dangereux, mais regardez-vous donc !!!

Mr Cassen et Riposte Laîque peuvent vous remercier, car si vous êtes le genre d'énergumène qui s'oppose à eux.... C'est tout en leur honneur et avantage. Cela les rend beaucoup plus crédible.

62. 17/08/2011 16:45 - Pasiphaë

PasiphaëSarah, je ne vous remercierai jamais assez pour ces propos emplis de paix d amour et de verite.
La critique est un sport de combat que visiblement vous maitrisez mal.

Ring 2012
Alexis Blas par Alexis Blas

éditorialiste, écrivain.

Dernière réaction

Orateur assez bon et convaincant, surtout face à des infames Birenbaum. J'ai peur que RL soit grillée après cette médiatisation aux côtés du Bloc cela dit.

Gang23/06/2010 14:16 Gang
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique