Sur le RING

11 septembre 2001 : des images inédites
10/03/2011 - OUTREMONDE

Toutes les réactions (3)

1. 11/03/2011 00:42 - columbeau

columbeauun jourmailste qui ne sait pas compter jusqu'à dix n'est pas un èvènement, mais une information.

2. 11/03/2011 12:46 - velvet

velvethttp://www.youtube.com/watch?v=4RNyaoYR3y0&feature=player_embedded#at=202

3. 05/07/2011 04:28 - dexdex

dexdexTrois hommes condamnés à 25 ans de prison dans un complot monté par le FBI

LeMonde.fr avec AFP le 30 juin 2011


"Il n’y avait pas de complot préexistant (…). Je n’ai jamais entendu des faits pareils", a avoué la juge Colleen McMahon au terme de trois heures d’audience, mercredi 29 juin, au tribunal fédéral de Manhattan. Et pourtant, les trois hommes qui étaient jugés ont bel et bien été condamnés à 25 ans de prison dans une affaire de terrorisme montée par le FBI.

TENTATIVES D’ATTENTATS

En mai 2009, James Cromitie, 45 ans, David Williams, 30 ans, Onta Williams, 35 ans, et Laguerre Payen, 37 ans, étaient arrêtés alors qu’ils s’apprêtaient à poser des bombes près de deux synagogues du quartier de Riverdale dans le Bronx, à New York.

Or, c’était un des informateurs du FBI en contact avec ces hommes depuis un an qui leur avait fourni des explosifs. Inutilisables au demeurant. Les quatre hommes ont également été accusés d’avoir eu l’intention de tirer sur des avions militaires avec des missiles sol-air. Mais l’enquête a révélé qu’ils ne s’étaient jamais procuré ces missiles.

"Le gouvernement a, à l’évidence, construit le crime, sélectionné les chefs d’accusation, tout fourni. Si cela n’est pas suffisant pour prononcer un non-lieu, je ne vois pas ce qu’il vous faut", a martelé l’avocate des accusés, Susanne Brody.

Ainsi, l’informateur du FBI a mis très longtemps avant de convaincre James Cromitie de se lancer dans cette opération. Ce "petit trafiquant de drogue", tel que l’ont évoqué les avocats et la juge, n’a cédé que lorsqu’il a perdu son emploi dans un magasin de la chaîne Wal-Mart et s’est retrouvé criblé de dettes, tandis que l’informateur lui promettait argent, voitures et vacances. Et il a aussi eu du mal à trouver des complices. "Il ne les connaissait même pas", a plaidé l’avocate.

"L’ATTITUDE DU GOUVERNEMENT DOIT CHANGER"

"Je n’ai jamais été un terroriste et je ne serai jamais un terroriste. Je me suis mis dans cette galère stupide organisée par le gouvernement, je suis désolé. Je suis un citoyen américain, je n’ai même jamais voyagé hors des Etats-Unis", a clamé James Cromitie.

En octobre 2010, un jury fédéral avait reconnu les trois hommes coupables de huit chefs d’inculpation. Les plus graves leur faisaient encourir une peine comprise entre 25 ans de prison et la perpétuité.

Hier, la juge de Manhattan les a condamné à 25 ans. Exprimant tout de même de lourdes réticences : "Je ne peux pas ne pas appliquer la loi, mais je crois que l’attitude du gouvernement doit changer", a-t-elle déclaré Colleen McMahon.

Les avocats ont annoncé qu’ils allaient faire appel des trois condamnations. Celle de Laguerre Payen a été reportée sine die après une demande d’expertise psychiatrique déposée opar la défense début juin.

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.