Sur le RING

Oskar Freysinger dérape : "Nicolas Sarkozy est un vendeur de cacahuètes"
23/11/2010 - FRANCE

Toutes les réactions (7)

1. 23/11/2010 12:53 - OhMe

OhMePourquoi "dérape" ? Entre traiter quelqu'un de "vendeur de cacahuètes" et le traiter implicitement de "pédophile", il y a un monde ! Et puis il est insupportable ce verbe "déraper"; depuis qu'il a pénétré le vocabulaire du journaliste contemporain on n'en finit plus de voir des gens qui "dérapent" ! Comme si la scène médiatico-politique française s'était transformée en une gigantesque patinoire !

2. 23/11/2010 18:04 - Nicolas

NicolasDécidément plein de bon sens ce Freysinger.

3. 23/11/2010 18:17 - Orlando

Orlando Mais qui c'est cézigue pâteux? oskar, ? j'avoue mon ignorance,connais pas ; bon, vendeur de cacahuètes c'est pas très original , ni très infamant car après tout on en a bien eu un,un véritable vendeur très aimé de la gauche d'ailleurs :jimmy Carter pour ne pas le nommer ,or lui c'était le contraire de Sarko ,il faisait jamais rien pour déplaire à personne,alors pas de comparaison possible .C'est vrai ohMe ,le mot dérapage utilisé à toutes les sauces commence à nous gonfler surtout qu'il y a une catégorie qui n'est elle jamais accusée de dérapage ,même au plus fort de l'erreur ou des plus insupportables âneries :il s'agit vous l'aurez deviné des journalistes qui se croyant de droit divin ne connaissent plus de limites .C'est carrément maintenant Accusé levez vous quand ils interrogent Sarko en lui prétant généreusement la responsabilité de Karachi. Et à force d'entendre n'importe quoi les cerveaux mous accablés depuis de longs mois de pratiques Pavloviennes (Au son du nom Sarko,ils se mettent à saliver de haine ) commencent à suspecter ledit d'avoir trempé dans l'attentat!!!!Je n'invente rien sur le site du Parisien ,quelques prototypes particulièrement en forme dénoncent comme une diversion le fait d'attribuer l'attentat à al quaïda ,et mettent en cause par points de suspension interposés NS ,un vrai délire .Tout ceci pour dire que son interpellation du journaleux en question qui se voulait pédagogique (qui aime être accusé bassement par allusions sans le début d'une ombre de preuve ?allez levez le doigt!) risque donc de lui retomber sur le nez ,Pavlov on vous dit ,y a rien à manger ni à boire mais qu'est ce qu'on peut saliver !

4. 24/11/2010 10:26 - phibre

phibreDéraper : soit se detacher du fond ou ne pas adherer au sol... on peut donc affirmer que nicolas sarkozy de nagy-bocsa est le roi du derapage ...

5. 25/11/2010 21:39 - orlando

orlando Je viens juste de me renseigner sur Oskar;sur à ma grande honte si je ne connaissais pas son nom ,je connaissais et approuvais son mouvement .Ce qu'il dit par ailleurs est loin d'être inintéressant sur la démocratie et ses limites:le marché d'opinions , malgré l'introduction proprement (?) débile de l'intererwiever .Mais pourquoi les attaques indignes d'Oskar sur "le nabot"en ces temps de compassion généralisé (et puis après tout poutine ,Berlusconi ,Medvedev ne sont pas des géants non).autre chose si Oskar n'aime pas les hommes à complexes 'il doit se méfier aussi des porteurs de semelles compensées ,des cheveux teints alors ,des porteurs de moumoute ,des clientes, et clients de la chirurgie esthétique ,de ceux qui se musclent ,se rasent , se font étirer le zizi (et ceux qui trichent sur leurs études ,ceux plus nombreux encore sur leur intelligence ,leurs capacités),bref essaient de s'améliorer(version gentille) de paraître ce qu'ils n étaient pas (version critique )de traiter un complexe(version méchante ),alors dans le milieu ou il navigue il doit pas faire confiance à grand monde! Et oui tout le monde n'a pas la chance d'être beau comme Oskar ( et qu'il nous pardonne, de le montrer un peu trop)et le monde est rempli de malheureux ou d'insatisfaits ,qui ont quelque chose à reprocher à la création; les quelques bénis de naissance finalement devraient en toute logique être aussi détestés par les moins biens pourvus que les Bettencourt par exemple le sont par les fauchmen et women; c'est déjà fait vous dites ,ah pardon!

6. 28/11/2010 16:44 - Vespasien

VespasienDepuis quand exposer la vérité est-il un dérapage ? Depuis que la police politique du politiquement correct s'est incarnée dans les journalistes ?

7. 28/11/2010 16:44 - Vespasien

VespasienDepuis quand exposer la vérité est-il un dérapage ? Depuis que la police politique du politiquement correct s'est incarnée dans les journalistes ?

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.