Sur le RING

Zemmour prend la défense de Ribery
22/04/2010 - ADRENALINE

Toutes les réactions (17)

1. 22/04/2010 22:55 - Bill Muray (rien à voir avec Philippe)

Bill Muray (rien à voir avec Philippe)Mmm.... Hyper limite. Je le sens pas Zemmour, là-dessus.
Tiger Woods, c'est un baiseur maladif, un cochon, pas un don juan.
Frank Ribéry, ce n'est pas sa fréquentation des prostituées qu'on lui reproche (son imam et sa femme le puniront comme il le mérite).
Mais parler de puritanisme alors que le footballeur a manifestement eu plusieurs relations sexuelles avec cette jeune fille mineure, de la part de ce grand conservateur, moral et à contre-courant qu'est Eric Zemmour, c'est très étonnant. En même temps, Zemmour n'a-t-il pas déclaré, il y a quelques années, qu'il avait "du mal à désirer [sa] femme depuis qu'[il l'aimait]" ?
Zemmour défendant le désir non aimant jusque dans le sexe tarifé auprès de mineures, ça sent le mec qui a un truc (sexuel) à se reprocher.

2. 22/04/2010 23:09 - Anne Mathilde

Anne MathildeJ'ai toujours senti une culpabilité inversée à ce niveau chez Eric Zemmour, il a très peur des révélations sexuelles, ça se sent. Etonnant...

3. 23/04/2010 14:26 - Christinefd

ChristinefdL'horreur ce sont toutes ces jeunes filles "importées"comme du bétail des pays de l'Est ou d'Afrique.
Traitées et contraintes avec un sadisme épouvantable.
C'est de l'esclavage.
C'est immonde.
Personne n'en parle.
La prostitution a toujours éxisté mais jamais de cette façon et a cette échelle.
Ce sont encore des enfants qui font le trottoir en occident.
L'indignation a des limites.

4. 23/04/2010 14:28 - Christinefd

ChristinefdL'horreur est du coté de toutes ces jeunes filles "importées"comme du bétail des pays de l'Est ou d'Afrique.
Traitées et contraintes avec un sadisme épouvantable.
C'est de l'esclavage.
C'est immonde.
Personne n'en parle.
La prostitution a toujours éxisté mais jamais de cette façon et a cette échelle.
Ce sont encore des enfants qui font le trottoir en occident.
L'indignation a des limites.

5. 23/04/2010 14:56 - Evan Ard

Evan ArdZahia Dehar, de 1000 à 2000 euros le coup, 20000 euros, à raison d'une petite dizaine de client par mois, triés sur le volet. Quand on pense que certains paient pour entrer dans des clubs échangistes. On peut dire que pour une esclave elle s'en sort très bien je trouve.

6. 23/04/2010 15:30 - christinefd

christinefdQu'en savez vous?
Vous pouvez imaginer ce que cela fait?
Vous pourriez le faire?
Jamais une petite fille ne dira a sa mére "Maman plus tard je veux devenir une pute"
Il ne sagit pas de fric.
Cela ne marche pas comme cela.

7. 23/04/2010 21:31 - Bill Muray

Bill MurayBonsoir Evan,
Vous oubliez que la demoiselle a un "mac", un souteneur si l'on préfère. Par ici la monnaie, petite.
Zahia Dehar n'encaisse rien. Une fois ses "frais d'entretien"* payés, combien lui reste-t-il sur son "compte" d'escort girl illégale ?

Si vous ne voulez plus payer l'entrée des clubs échangistes, il existe un formidable moyen de (se faire) baiser tout en étant payé, et vous l'avez nommé vous-même : faire comme elle. Avec votre gueule d'ange, froid et magnifique, vous allez vous faire un joli pactole.


* (Demi-)Pension, lingerie, hygiène et frais médicaux...

8. 24/04/2010 18:56 - Chris

ChrisLes médias parlent énormément de cette affaire mais seulement en raison de son caractère "people".
Sur internet, on ne voit plus que des images de cette prostituée, les commentaires postés sont généralement relatifs à la plastique de cette femme.
Cette affaire aurait pourtant davantage le mérite de soulever l'éclairage médiatique sur les réseaux mafieux et sur le proxénétisme.
Ces phénomènes gangrènent la société. Ces milieux sont sans foi ni lois.
Les mafias ne reculent devant rien et font trembler de peur ceux qui devraient la combattre.
A mes yeux, les états ne se donnent pas les moyens de les combattre efficacement.
L'économie souterraine est un état dans l'état avec ses propres règles.
Mon opinion n'engage que moi, mais parfois il me semble que quelque part l'existence de l'économie souterraine est disons souhaitée par l'état.
Je ne me souviens d'aucun candidat déclarant la guerre totale au proxénétisme, aux mafias...
Au fond, le système d'économie souterraine gangrénant les banlieues et zones de non-droit serait ainsi toléré par l'état.
Les émeutes n'ont pas pris fin par l'action de la police mais par le fait des dealers (voyant leur chiffre d'affaires diminuer) qui ont demandé aux émeutiers de se calmer. Les trafiquants joueraient ainsi un role de stabilisateur dans les banlieues.
Une réflexion qui serait à approfondir.

9. 25/04/2010 21:10 - PEREZ

PEREZhttp://journalstars.com/buzz/zahia-dehar-la-prostituee-des-stars-du-foot-5725.html

Où comMent des hommes corrompus par le fric ont détruit une jeune fille. Regardez cette video qui est à pleurer puisque on en fait le modèle désirable pour tous les enfants. Je crois que sans son maquereau cette jeune n'aurait jamais atteint un tel niveau de grossièreté. Ce sont des footballeurs et des gérants d'hôtel qui ont fait ça. Priez pour elle, une femme vaut mieux que de devenir un sac à viande.

10. 25/04/2010 21:18 - anatole

anatoleEntièrement d'accord Perez.

11. 26/04/2010 09:31 - Evan Ard

Evan ArdAprès la femme diabolique menaçant l'intégrité masculine, on a la femme angélique menacée par la perversité des hommes... Mauvais stéréotypes éculés qui vous aveuglent. En condamnant les coupables unilatéralement, vous retirez à la jeune putain son libre-arbitre, vous en faites un simple objet, une marionnette grotesque manipulée par les porcs. Autant affirmer que l'humanité a chuté à cause d'Eve. Qu'en pensent les parents de la jeune fille, qui doivent bénéficier de quelques rentes de la chair de leur chair ? Qu'en pensent ses clients, un peu moins que des hommes, un peu plus que des cochons ? Qu'en pensent ses concurrentes, rivalité de viandes désirables ? Qu'en pensent les concepteurs de plateau télé, les hommes et les femmes qui font de la vulgarité leur commerce ? Qu'en pensent toutes les beaufs qui regardent ces émissions, le cerveau vide et la queue droite ? Il faut viser plus large, plus froidement, aligner les cibles, il ne restera plus grand monde.

12. 26/04/2010 11:49 - Bill Muray

Bill MurayBonjour, Evan.

Ni ange, ni démon, mais bien une esclave de tout ce que vous énumérez. Y compris et surtout esclave d'elle-même, donc.
Mais certainement pas une fille qui pour une esclave "s'en sort très bien je trouve".

Les concurrentes de Zahia Dehar - merci de m'avoir donné son nom -, ne le sont pas sous l'angle de la chair désirée et de la compétition de beautés, mais de la prostitution et de la somme amassée à la fin de la semaine.
Zahia Dehar n'a en l'espèce aucune concurrente. Elle a des collègues.

13. 26/04/2010 13:13 - Evan Ard

Evan ArdPeu importe, je ne connais pas les détails de la vie de cette jeune fille.
Je disais juste que la prostitution a plusieurs visages, et que celui-ci me prête plutôt à sourire qu'à m'indigner.
Quand bien même je m'indignerais, que sais-je de la prostitution et des prostitués ? N'est-ce pas de mes propres pensées que je m'indigne ? N'est-ce pas de mon indignation que se scandaliseraient les putes ?
J'estime leur dignité trop nécessaire pour ne pas les concevoir libres.
Mais une véritable esclave, celle qui n'a pas les moyens de faire un choix, dans la même situation, aurait déjà vu son petit corps disparaitre dans une benne à ordure.
Je le sais.
Vous le savez.
Inutile de s'attarder sur cette affaire.

Sinon, si cela vous tient tant à cœur, vous pouvez aussi vous engager dans une association de lutte contre la prostitution.

14. 26/04/2010 13:16 - Bill Muray

Bill MurayDéjà fait, en Afrqiue (Burkina Faso, Maroc, Mali, Togo) et à Paris.

Bien à vous.

15. 26/04/2010 13:17 - Bill Muray

Bill MurayPrécision : pas contre la prostitution, mais contre le proxénétisme.

Bonne journée.

16. 26/04/2010 13:47 - Evan Ard

Evan ArdOui, la distinction est importante. La prostitution c'est une chose, le proxénétisme aussi connait des variables, avec un certain nombre de mythes. C'est l'exploitation contrainte, la violence et l'hostilité, qui sont dégueulasses. Pour le reste, le réel est dur, toujours dur, le drame à la mesure de l'espérance, l'humanité bafouée, crade et pourtant... Idéalement, les bordels devraient être tenus par des catholiques, des vrais, pas des connards puritains ou des allumés complètement perchés.

17. 26/04/2010 19:22 - Bill Muray

Bill MurayJe suis tellement d'accord avec vous.
Il y a eu quelques rares catholiques pour entrevoir la mystique du "putanat". Je pense à Léon Bloy.
De nombreux chrétiens de par le monde sont aux côtés des prostitué(e)s, et pas en tant que macs ou clients, mais pour les accompagner sur la route. Contre la drogue, le sida et les maladies, la maltraitance, la surexploitation, le désespoir.

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.